À la découverte du désert des Pinnacles en Australie

Lors de votre passage en Australie, si vous voulez vraiment visiter quelque chose d’extraordinaire au cours de ce voyage, ne manquez pas de rejoindre la ville de Perth, en Australie occidentale, sur la côte ouest de l’océan Indien. Vous y trouverez le parc national de Nambung, au nord de la ville. Une des particularités de ce parc réside en la présence du désert sans âge des Pinnacles.

En quoi cela consiste-t-il ?

Après avoir garé précautionneusement la voiture dans un parking Roissy, envolons-nous vers le pays des kangourous, à l’encontre du fameux désert des Pinnacles. C’est un endroit montagneux où les cimes des hauteurs (en calcaire) ont été érodées par les eaux de pluie fortement acides. Le résultat est la formation des aiguilles de rocher s’élevant sous forme de pics sur les élévations de sable jaune. Le tableau offert est vraiment surréaliste, surtout lorsque le soir tombe et que le coucher du soleil se profile à l’horizon dessinant des milliers d’aiguilles orientées vers le ciel coloré ! N’oubliez pas vos appareils photo pour immortaliser le panorama.

Le parc de Nambung offre aussi d’excellentes pistes de randonnée à pied à travers les pics et piliers des Pinnacles, dont la diversité est hors du commun, certains mesurent plus de 3,50 m de haut avec des pointes effilées comme les aiguilles, tandis que d’autres ont des dômes arrondis. Ce paysage de calcaire en perpétuelle transformation pendant des millions d’années héberge aussi des animaux comme les émeus sauvages et les galahs ou d’autres animaux australiens qui ont pris possession de ce territoire indépendant !

Des visites et balades magnifiques

Puis, après avoir rempli votre vue et vos sens de cette vue magnifique des Pinnacles, un petit séjour dans le village de Cervantes est de rigueur. Ce petit village de pêcheurs traditionnels offre aussi un site sans précédent à visiter, il s’agit du Lake Thetis, un lac salé rempli de stromatolites marins, fossiles vivants du précambrien et dû à l’activité des cyanobactéries. La présence de plages blanches à proximité du lac avec des récifs coralliens sécurise la baignade et les jeux aquatiques. Faire de la plongée sous-marine avec masque et tuba ou avec bouteille dans le fond marin grouillant de poissons exotiques et multicolores est une expérience inoubliable.

Une fois le lac Thetis visité de fond en comble, il ne faut pas oublier les kangourous, bêtes symboliques de l’Australie qui abondent dans le parc national de Badgingarra, ainsi que les aigles d’Australie et les outardes sauvages, des espèces protégées farouchement par le gouvernement.

Comments are closed.