Le métier de plombier : compétences techniques et relationnelles

Le métier de plombier est au cœur de l’artisanat. Intervenant régulièrement sur des urgences, il est également présent sur les chantiers thermiques et sanitaires. Son rôle ? Assurer la mise en place, l’entretien et le dépannage des réseaux domestiques dits fluides, c’est-à-dire d’eau et de gaz.

Devenir plombier : de la formation aux conditions de travail

Quelle formation choisir ?

Le métier de plombier est accessible par trois grandes voies professionnelles : Le CAP, le Bac Pro et le Brevet Professionnel. Le CAP installateur sanitaire et le Bac Pro énergétique sont les formations les plus courantes, mais de nombreux Brevets Professionnels permettent aux candidats de se spécialiser. C’est le cas pour les BP métiers de la piscine et équipement sanitaire, par exemple.

urgence-plombier

Un métier au cœur des relations humaines

Dans le cadre de son activité, un plombier est amené à côtoyer régulièrement de nouveaux clients, dont certains se retrouvent dans des situations urgentes. En tant que professionnel, il doit posséder des qualités relationnelles et une grande capacité d’adaptation. Qu’il évolue sur différents chantiers ou dans le secteur domestique, les plombiers ne cessent de s’adapter à de nouvelles conditions, dans des délais souvent très courts.

Dans quelles conditions s’exerce l’activité ?

Lorsque l’installateur thermique et sanitaire exerce l’ensemble de son activité sur des chantiers, ses horaires restent réguliers. Il est le plus souvent amené à travailler en intérieur. Lors des dépannages urgents, le plombier peut travailler à toute heure et se déplacer très régulièrement. Selon la taille du chantier en cours, ses fonctions peuvent lui permettre de travailler en autonomie ou sous l’autorité d’un chef de chantier.
Le métier de plombier est une activité physique qui impose souvent des positions très inconfortables et aussi de transporter ses outils dans des caisses en bois sur mesure. De plus, la manipulation de produits dangereux est une contrainte importante qu’il est nécessaire d’anticiper.

Évolution professionnelle et rémunération d’un plombier

Comme dans tout métier, les évolutions professionnelles dépendent du secteur et des compétences de l’intéressé. En ayant acquis l’expérience nécessaire, un plombier peut accéder à des postes à responsabilités ou se spécialiser dans un domaine dans lequel il excelle, comme celui de la domotique, actuellement très porteur.

Évoluer vers des projets plus ambitieux

chauffage-decoratif-installe-par-un-plombier

Chauffage à inertie, moderne et décoratif à faire installer par votre plombier

Après plusieurs années en tant qu’installateur thermique et sanitaire et de nombreux chantiers à son actif, le plombier peut choisir d’accéder à un poste d’encadrement, tel que conducteur de travaux ou chef de chantier. Il aura ainsi une plus grande responsabilité sur les chantiers et encadrera lui-même une équipe composée de professionnels du secteur.

Un salaire plus avantageux pour un plombier experimenté

S’orienter vers une carrière de plombier est un choix judicieux. En effet, il s’agit d’un des métiers du bâtiment les plus recherchés et les plus stables. Un plombier débutant gagne au minimum 1 300 € bruts mensuels. Selon la saison, la période de l’année, le secteur et la concurrence, son salaire peut varier. Un plombier expérimenté peut atteindre les 5 000 € par mois. S’installer en tant que plombier indépendant nécessite de se créer et d’étoffer un réseau de clients. Dans le cadre des chantiers, le bouche à oreille et les recommandations jouent un rôle primordial.

Comments are closed.